capteur temperature sonde resistance

Câbles, éléments chauffants, résistances

Que ce soit pour un maintien à température, pour le chauffage d’une cuve, d’un bain, d’une tuyauterie,  pour le dégivrage d’éléments extérieurs, nos solutions s’adaptent à votre besoin. Les éléments chauffants à isolant minéral que nous produisons permettent des températures de chauffe jusqu’à 800°C.

Grâce à leur gaine métallique étanche mais déformable, et à l’isolement minéral du fil résistant, les éléments chauffants peuvent être fixés sur tous types de supports et par différents moyens :
  • Enroulés autour de la canalisation
  • Introduits à l’intérieur d’un tube
  • Fixés sur la pièce à l’aide de colliers réglables
  • Fixés par des pontets inox soudés
  • Insérés entre deux plaques métalliques
  • Brasés sur le tube
  • Introduits dans des gorges puis brasés ou recouverts d’un autre métal
  • Noyés dans un alliage d’aluminium   
  • Fixés sur une grille de chauffe


Un élément chauffant à isolant minéral est composé de :
Un "conducteur chauffant" à isolant minéral dont on détermine les caractéristiques en fonction des conditions d’utilisation.
Deux "sorties froides" à isolant minéral dont l’âme de plus forte section est composée de métaux à résistivité inférieure.
Deux terminaisons pour assurer l’étanchéité de l’isolant minéral par rapport au milieu ambiant, elles permettent aussi le raccordement au circuit d’alimentation.  

Pour déterminer les caractéristiques d’un élément chauffant à isolant minéral, il convient :
  • De calculer la résistance du conducteur
  • De vérifier la valeur de la charge
  • De choisir la résistance adaptée
  • De tenir compte des variations éventuelles  

L’élément chauffant sera déterminé à partir de la valeur calculée de la Résistance linéique
Le type de conducteur est choisi par comparaison entre la résistance linéique calculée et celle des conducteurs standardisés.
Pour vérifier R = Rm/L, on retiendra le conducteur le plus approchant, puis on fera ensuite varier la longueur L, pour obtenir la valeur de la résistance R recherchée.


Les calculs de résistance sont calculés à partir de la résistivité du conducteur à 20°C, en s’échauffant la résistivité du conducteur va augmenter, et donc la puissance de l’élément chauffant va augmenter.

Les constructeurs ont développé des matériaux dont la variation de résistance en fonction de la température est négligeable.
Les plus utilisés sont :
  • Alliage NiCr8020 ou AKA Tophet
  • Alliage de cuivre CuNi 44    

Seul le conducteur chauffant en cuivre a une résistance qui varie en fonction de la température, celui ci est très peu utilisé