capteur temperature sonde resistance

La mesure de température par sondes à résistance : Sondes Pt100, sondes à résistance de platine, sondes Pt1000 ...

Une sonde à résistance de platine est un type de thermistance qui permet de mesurer la température sur une plage allant de -200 degrés à +600°C, et exceptionnellement jusqu’à 800°C. Ce principe est basé sur un phénomène physique : la résistance électrique du platine varie selon la température. Nous vous proposons toute la gamme des sondes à résistance, fabriquées sur mesure, de l’unité à de petites séries, en fonction de vos besoins particuliers.

DENOMINATION :

La plus courante : Pt100 ohms à 0°C  

NORME DE REFERENCE :

IEC 60751

PLAGE D'UTILISATION PRECONISEE :

  • de -200 à -180°C   = exécution spéciale, fragilité augmentée
  • de -180 à -50°C     = exécution spéciale, fragilité augmentée
  • de -50 à +450°C    = plage standard
  • de +450 à +600°C = exécution spéciale, fragilité, hypersensibilité à la pollution, dégradation rapide des tolérances de précision
  • de +600 à +850°C processus de vieillissement accéléré incontrôlable.

AVANTAGES :

Précision, stabilité, linéarité, câblage cuivre.

INCONVENIENTS :

Température maximale limitée à 450° (jusqu'à 800°C sous certaines conditions), dimensions supérieures aux thermocouples, temps de réponse supérieur aux thermocouples, tenue aux vibrations et robustesse limitées, coût généralement plus élevé que celui d'un thermocouple.

PRINCIPE :

Il s’agit de la mesure de la variation de résistance d'un élément résistif, cette variation étant fonction de la température à laquelle il est soumis : augmentation de la résistance en fonction de l'augmentation de la température

MONTAGE / CABLAGE

2 fils   : la résistance mesurée entre A et B correspond à : RPt100 + Rf1 + Rf2

soit pour une sonde Pt100 à 20°C avec 3 mètres de câble de section 0.25mm²,exposée à une température de 20°C, une valeur ohmique lue correspondant à 107.79 +(2x0.233) = 112.45 ohms -> 21.2°C environ + la résistance due à la connection.

3 fils   : mesure électrique par équilibre de pont de Whaestston, équivalant à mesurer la valeur ohmique entre A et C moins la valeur ohmique mesurée entre B à C soit :

Rf1+RPt100+Rf3-(Rf2+Rf3)= RPt100 , ceci à la condition implicite que les 3 résistances Rf1,Rf2 et Rf3 soient strictement identiques. Sachant que l'égalité parfaite des 3 résistances ne peut être assurée (différence de longueur, de résistance de branchement, d'écart de température, etc...), ce montage reste malgré tout le plus utilisé dans le milieu industriel, car bien géré, il n'induit qu'une erreur minime de la mesure.

4 Fils   : on mesure en B et C la tension aux bornes de l'élément sensible tout en injectant un courant entre A et D, cette méthode est utilisée dans les mesures très précises car elle permet de s'affranchir des résistances de ligne et de contact.

 

TOLERANCES DE PRECISION:

Nous attirons tout particulièrement votre attention sur le fait que les éléments sensibles à tolérance réduite, meilleurs que la classe A, c'est à dire les appellations 1/3 Din ,1/5 Din, 1/10 Din classe B,ne sont pas reprises dans la norme IEC751.

Ces tolérances réduites sont des appellations constructeurs. Il est donc très souvent nécessaire de faire confirmer par le constructeur la valeur des écarts envisageables à température élevée. En effet, s'il est communément admis que les 1/3 Din ,1/5 Din, 1/10 Din correspondent à la valeur de la classe B divisée d' autant à 0°C, il n'en va pas de même pour les températures supérieures.

 

Pour bénéficier des tolérances réduites à partir du 1 / 3 Din il est préférable d'envisager un montage 4 fils.

INFORMATIONS DIVERSES :

Il faut respecter une limitation du courant injecté dans les éléments sensibles à une valeur inférieure à 1mA, au dessus de cette valeur, il faudra  tenir compte de l'auto-échauffement. Nous consulter.